Partagez | 
 

 OP DRAKKAR I => 17-18/09/2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iron

avatar

Messages : 640
Date d'inscription : 30/11/2013

MessageSujet: OP DRAKKAR I => 17-18/09/2016    Lun 19 Sep - 8:50

OP DRAKKAR I 17-18/09/2016

Tout d'abord encore un grand merci de la part de toute l'équipe pour votre présence et votre implication !
Nous sommes très fiers de vous avoir comptés parmi nous pour cette première édition de notre OP DRAKKAR.

C'est donc ici pour vos débriefs, merci de partager vos souvenirs, car notre passion c'est avant tout se faire des souvenirs et les partager !
Mais surtout les points positifs à conserver et les axes d'améliorations.

Merci à tous & un grand merci à Simon & Eos pour l'organisation de cet événement.








En ce qui concerne les comptes de l'OP :
Recettes :
- 28*4€ soit 112€
Dépenses :
- Nourriture & boissons : 55,67€
- Rubalise + Plaque plexi 2mm : 11,4€
- Bandes extensibles : 18,6€
- Cyalumes : 2€
- Carburant : 25€




Dernière édition par Iron le Sam 24 Sep - 21:07, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fashion

avatar

Messages : 974
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: OP DRAKKAR I => 17-18/09/2016    Lun 19 Sep - 18:18

Groupe Zoulou Foxtrot :

Nos seules infos post-OP concernait la phase de renseignement, nous avions un lieu et un objectif : repérer un échange.
Début d’OP très immersif, que ce soit la phase de préparation entre nous, la reconnaissance de la zone et la phase de rens en elle-même.
Nous arrivons donc à repérer nos cibles, mais la filature s’avère plus difficile et nous échouons.

Phase très immersive, le repérage des cibles fut moins difficile qu’imaginé grâce à des éléments caractéristiques. Néanmoins, c’est aussi très difficile de savoir si l’on est grillé ou pas, le stress est vraiment présent.
Pour ma part, cette phase de jeu était vraiment top.


Nous recevons alors l’ordre de nous rendre sur terrain Montbrison pour faire une QRF.

Une fois changé, nous retrouvons alors d’autres opérateurs alliés sur zone.

Nous entamons une progression sur un groupe pris à parti sur le terrain. Nous trouvons alors le groupe blessé, aucunes traces d’hostiles.

Ici, progression propre, passage du tunnel toujours grisant et immersif. Petite remarque pour le lead lors de l’arrivée sur zone : Nous sommes arrivés sur la zone en ligne, nous sommes restés en ligne. Il aurait je pense été préférable d’ordonner au groupe de faire un 360 autour de la zone une fois arrivé.

Après avoir entendu des tirs de mortier, nous enchainons sur une progression dans la direction des tirs.

La position repérée, nous scindons le groupe en 2. J’entame avec mon groupe une progression pour une arrivée par le sud sud-est. Je comprends que nous allons lancer une attaque synchronisé avec l’autre groupe. Le top lancé, nous donnons l’assaut, l’intensité de tir nous permet de rapidement prendre l’avantage et d’accéder au mortier afin de le récupéré et de s’extraire.

Remarque pour le lead : comme dit à chaud, je n’étais pas au courant que nous prenions l’ennemi en tenaille, et que par conséquent, il y avait de forts risques de tirs fratricides (tirs face à face).

L’extraction fut sans encombre, nous rejoignons alors nos véhicules pour un départ sur un autre terrain.

Remarque pour l’orga :
Scénario ici un peu flou de mon côté, je comprends à froid que nous avions une unité de mortier (pourquoi, nous ne sommes pas sur notre territoire ?) et que des forces hostiles nous l’ont pris pour effectuer des tirs (au risque de se faire repérer, ce qui est arrivé).
Je ne vois pas le lien avec la phase de renseignement (mais c’est peut-être parce qu’on n’a pas réussi la filature, qui nous au aurait permis de voir un regroupement hostile).


Nous arrivons sur le second terrain.

Nous entamons ici une escorte de convoi jusqu’à une zone. Nous sommes positionnés à l’avant de la colonne en ouverture.

Nous sommes alors accrochés sur un carrefour. Nous entendons également des tirs sur l’arrière, nous comprenons que nous subissons une embuscade.

Nous arrivons à débloquer l’avant grâce au contournement d’un autre trinôme par la droite. Le convoi reprend la route. Après avoir enlevé un barrage sur la route, nous arrivons à destination.
Je reçois l’ordre de me poster en couverture d’un chemin pendant que d’autres montent le camp. La nuit tombe, je vois de moins en moins, la pluie commence à arriver.
Je me fais relever à mon poste, afin d’installer, avec mon trinôme, notre tarp et manger.
S’ensuit une nouvelle prise de poste en binôme. Il fait vraiment sombre, il devient difficile de rester alerte, la fatigue arrive.

Il est alors minuit, nous sommes appelés pour effectuer un assaut nocturne sur une colline non loin.

Remarque pour le lead : Le briefing pour l’assaut est clair, chaque groupe est briefé un par un. Par contre, la FOB est alors sans surveillance, nous sommes tous autour de la tente QG pour le briefing : Il aurait été alors plus judicieux de faire le briefing aux chefs de groupe uniquement afin de laisser de la surveillance, ils nous auraient transmis les infos ensuite.

Nous commençons la progression nocturne. Le code d’assaut lancé, nous commençons notre action. Je me fais rapidement touché en bas de la colline par un petit groupe embusqué. Après avoir reçu des soins, nous reprenons la progression sur un flanc de colline. La progression est fastidieuse, nous ne voyons pas grand-chose. Arrivé en haut, je comprends que nous avons déjà des alliés qui ont pris la possession du sommet. L’objectif est atteint.

Remarque générale : comme dit lors du briefing le dimanche, gros flou / bordel sur le sommet. Je suis incapable de savoir ce qu’il se passe, si les hostiles sont traités ou pas et ce que nous devons faire. La nuit n’arrangeant pas ce sentiment de flou, je me sens alors planté ici, essayant de prendre une position de couverture sur les arrières. Je perds alors l’immersion, Avec cette impression de fin d’OP ou tout le monde se relâche.

Avec du recul, j’aurais préféré ne pas savoir que c’était la dernière action de la nuit avant le dodo. Je pense que, sachant cela, les gens se relâchent. Il est peut être préférable de le dire une fois rentré à la FOB.
Remarque pour l’orga : je ne sais pas pourquoi nous avons fait cet assaut : sans parler d’être au courant des dimensions géopolitique du conflit en tant qu’opérateur, je pense qu’il est important de faire garder à tout le monde un lien avec le scénario afin de garder l’immersion de l’OP. Un simple prétexte aurait suffi : déloger un groupuscule rebelle / récupéré une information …


Nous rentrons au campement d’une manière absolument militaire, débriefant chacun avec son collègue l’action passée … Le repos est néanmoins le bienvenu. La nuit n’est pas trop froide, mais humide.

Réveil à 7h, je sors difficilement du duvet. Nous plions rapidement notre abri et sommes opérationnels.

Nous avons pour ordre d’effectuer une patrouille sur un chemin. Nous repérons un binôme sniper proche de notre camp que nous éliminons. Nous reprenons notre patrouille, puis remontons sur le campement par un flanc afin de balayer les alentours.
De retour au campement, on nous signale de la présence hostile sur le nord, nous allons balayer la zone puis remontons à nouveau sur le camp, avant de rejoindre un groupe parti en éclaireur dans la forêt. Nous décidons d’effectuer une boucle assez large dans la forêt afin de trouver d’éventuels rebelles.

C’est en retournant sur le campement que nous tombons sur les arrières d’un groupe hostile, posté sur une petite colline en aplomb de notre base. Après un échange, nous prenons leur position. Je garde l’arrière, d’où arrive alors un binôme hostile que je parviens à contenir. J’entends derrière moi des échanges de tir, et une jonction faite avec un groupe allié venu en renfort.

Je me fais éliminer peut avant la fin de l’échange. Un bandage plus tard, nous rentrons au camp.

Remarque sur le lead : Notre groupe de 5 c’est plutôt bien démerdé, les progressions étaient fluides. Un peu de flou lors de l’échange sur la colline, sans ordre, je me poste alors sur l’arrière. Je regrette qu’on n’ait pas check certains hostile. J’ai entendu des histoires de tirs alliés, mais RAS de mon côté.

Une fois le camp entièrement démonté, nous effectuons un convoi afin de nous extraire de la zone. Nous nous faisons vite accrocher sur un carrefour, heureusement pour nous, nous sommes en hauteur par rapport aux hostiles, nous arrivons à faire progresser le convoi malgré un harcèlement hostile venant de toutes les directions. L’action est très intense.
Nous arrivons alors à la zone d’extraction, FINEX.

Remarque pour l’orga : cette phase fut très intense et plaisante.




Remarque générale sur l’OP :

Très agréablement surpris de voir autant de monde. Grand bavo à Simon et Eos pour avoir réussi à rassemblé tant de monde sur un WE.
Je sais qu’il est difficile de créer une OP sur plusieurs terrains. Malgré ça, vous avez réussi a créer des phases toutes intéressantes.
Le revers pour ma part, c’est que la voiture à tendance à me sortir de l’immersion, mais je comprends bien qu’on a pas le choix faute de transport de troupes :p
Comme citer au fur et à mesure, petit bémol sur le scénario. Il me manquait un fil conducteur sur l’OP pour une immersion globale.
L’immersion dans l’action est présente, car est locale. Elle est créée par la nature même de notre pratique. Mais d’un point de vue global, il me manquait un objectif. Vis-à-vis du scénario, pourquoi nous avons fait tout ceci sur le terrain de Saint Bonnet ?
Par exemple  « Nous devons installer une position temporaire sur notre territoire de Saint-Bonnet car nous devons établir un relais communication/mortier dans cette zone ». Ceci aurait justifié l’utilisation de véhicules pour la logistique (utilisation de matériel à mettre en place …) et le harcèlement des hostiles pour nous nuire.
Ce n’est pas grand-chose, mais d’un point de vue personnel, ça m’aide à me créer un cadre immersif qui me laisse de grands souvenirs Smile
Sinon, très agréable le petit apéro en fin d’OP !
Merci à tous d’avoir répondu présent, j’espère qu’on se reverra cette année en OP, ou bien pourquoi pas faire du drill commun  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Iron

avatar

Messages : 640
Date d'inscription : 30/11/2013

MessageSujet: Re: OP DRAKKAR I => 17-18/09/2016    Mar 20 Sep - 8:53

Super retour Fashion !
A mon tour ,

Iron , Opérateur Jok'Air :


Mon OP commence tardivement, je suis inséré sur zone après la phase de renseignement.
Notre mission est de réunir nos opérateurs positionnés sur différents points stratégiques d'observation afin de reformer notre unité et de venir en aide à une unité amis prise à partie.

Durant notre progression nous entendons des Tirs de mortier hostile ! nous nous mettons en quête de le trouver et de le détruire !
Une fois la position localisée, nous décidons de faire deux groupes et de frapper ensemble.

Lors de notre approche, nous avons l'information de notre deuxième groupe déjà en position que l'unité hostile sur place quitte les lieux vers notre position.
Nous lançons alors l'assaut , subissons quelques pertes tout de suite, mais l'intensité de feu de nos supports empêche l’hostilité de pouvoir riposter correctement et nous progressons puis détruisons l'hostilité et le mortier.

Nous nous exfiltrons du terrain et nous rendons sur notre deuxième zone ou un convoi véhiculer nous attend pour effectuer sa protection.
Nous nous mettons en route en escortant les véhicules à pied. À mis chemin de notre destination on nous signale un contact à l'avant du convoi !
Nous nous mettons en position pour protéger le convoie et je suis blessé d'un tir provenant de notre flanc droit ! c'est une embuscade !!
Contact à 3h, contact arrière , contact avant ! Par chance un des opérateurs de mon unité m'a vu et traîné sur le chemin, notre médecin a alors pu me procurer des soins !

Nous réussissons non sans perte à sécuriser à nouveau le convoi et nous remettre en route.
Nous arrivons à notre destination et avons pour mission de sécuriser la zone afin de monter notre FOB.

Je reste en observation sur nos 6H pendant qu'un autre groupe commence a monter les éléments de la FOB.
La nuit tombe vite ! et la visibilité diminue la nuit est sombre.

La pluie tombe faiblement, mais suffisamment pour que les bruits me rendent parano.

Le deuxième groupe nous relève quelques heures plus tard et nous montons à notre tour notre bivouac.

Nous partons ensuite en binôme sur des postes d'observation aux alentours de la FOB, la fatigue arrive, avec elle la parano augmente !

On nous donne alors une mission, sécuriser une colline de nuit avant 02h00.
Nous sommes envoyés en deux groupes afin d’attaquer la colline par les deux flancs.

Nous progressons et arrivons sans encombre en bas de colline ou nous somme accroché par l'hostilité, nous traitons rapidement et soignons nos bléssé, raté pour l'effet de surprise, mais au moins le deuxième groupe peux progresser sereinement.

La visibilité est quasi nul, nous sommes en place en ligne en bas de la colline et attendons que l'autre groupe soit en place, le moment venu le nom de code ZEUS retentit et non lançons l'assaut en ligne.

Nous échangeons des tirs tout au long de l’ascension.
Puis presque en haut nous entendons le nom de code de notre allier qui signifie qu'ils ont atteint le sommet.

Nous décidons alors de les rejoindre et commençons alors à sécuriser la zone et je suis gravement blessé par un tireur embusqué passé à travers les mailles du filet.

La journée s'arrête la pour moi en tant qu'opérateur Jokair.

Le matin, des soins d'urgence me permettent de revenir à moi et je rejoins notre unité.

Nous lançons différentes patrouilles aux alentour de notre FOB on rencontre périodiquement des binômes hostiles en observation.
Nous les traitons et reprenons notre patrouille.

À la fin de la patrouille, nous rencontrons une hostilité plus importante au abord de la FOB, nous subissons des pertes, mais grâce aux renforts venus de la FOB nous parvenons à sécuriser la zone.

Nous recevons ensuite un ordre d'extraction du convoi motorisé, nous démontons la FOB et prenons la route avec escorte a pied, nous somme très rapidement pris a partie pendant la progression et nous stoppons le convoie pour sécuriser, puis nous décidons de faire avancer le convoi coûte que coûte pour nous extraire, l'unité phœnix en tête nous apporte un appui feu et nous permet d'avancer !

Nous parvenons alors à nous extraire !

Fin d'OP !


Les points positifs :
- Une bonne reprise de saisons, ça fait du bien !
- Un scénario intéressant et peu de temps morts
- Une météo clémente, mais intéressante !
- Une organisions au poil !

Les points à améliorer :
- Le point le plus négatif pour moi était la sortie d'immersion, trop de réflexion de la part de personnes "out" qui m'on sortit du jeu.
- Je rejoins fashion sur le fil conducteur
- Manque de communication au sein des forces nordique, engendrant pas mal de tirs fratricides.

Encore une fois un grand merci à Eos et Simon pour l'investissement dans l'organisation de cet OP !
Vivement DRAKKAR 2 !
Revenir en haut Aller en bas
Yana

avatar

Messages : 305
Date d'inscription : 02/06/2012
Age : 25
Localisation : France R/A

MessageSujet: Re: OP DRAKKAR I => 17-18/09/2016    Mer 21 Sep - 19:15

Bon alors, et si je commençais par le commencement ...


L'op a démarrée dans le début de la semaine par la préparation du rens' que nous devions effectuer.
Le jour J, la pression était palpable, nous n'avions qu'une peur, celle de nous faire repérer, après avoir envoyé à notre contact moulte et moulte plaques correspondants à des véhicules que NOUS avions jugés suspect, nos cibles ont finalement pointé le bout de leur nez, enfin de leurs barbes Wink bref ...
Après plusieurs minutes à épier les vas et viens de tout ce beau monde nous avons engagé une filature, qui s'est rapidement terminée cas nous les avons perdus de vu, mais notre informateur nous a vite relayé une information importante qui nous a permis de progresser dans notre mission.
Arrivés sur notre nouveau point de rendez-vous nous avons engagé une approche et sécurisation de zone jusqu'au moment où nous avons entendu des tirs de mortier précédemment dérobé à nos alliés.

Après avoir sécurisé la zone " centrale " nous commençons donc à progresser pour mener l'assaut sur la position " piscine " où se trouve l'hostilité et donc notre mortier.

Formation en "L" et c'est parti.
Malgré le flou du début (pour ma part) , l'action c'est bien déroulé ( dans les grandes lignes ).
Sécurisation du secteur et récupération de notre matériel de tire.

.........................................................................................................

Changement de terrain en convoi.
De la même façon une fois arrivé sur zone, sécurisation du convoi et sécurisation de la zone de vie pendant que les premiers montent le camp.

Action de nuit ...... je n'y étais pas ..... ^^ on va dire que j'étais en sécurisation passive du campement :p

Le lendemain c'est la tête dans le C.. ( pour ma part ) que je progresse avec mes gars sur une approche hostile, vraiment flou pour le coup ( my bad ) mais après le café tout va tout de suite mieux.

Sur ordre, nous devons opérer sur amazone pour une patrouille; ça n'est que quelques minutes après le début de cette patrouille que nous engageons un sniper et son spoter à quelques mètres de notre campement.
Suite à notre ronde, le commandement décide de nous envoyer au nord du campement pour une sécurisation du véhicule allié qui est de retour, tout s'effectue sans problème.
Par la suite nous retombons sur " Gange "  où des traces étranges nous interpellent.
Engagement à environ 100 m de notre zone de vie, tout a pourtant bien commencé mais des ordres et contre-ordres venant de tout le monde et n'importe qui viennent semer le doute et le flou dans les décisions à prendre.
Après avoir perdu plusieurs hommes dans cet engagement suite aux problèmes de communication nous avons tout de même pu rentrer au campent pour le sécuriser de l'intérieur en attendant que tout le monde est plié sa zone de vie.

Sécurisation du convoie retour, bien sur avec plusieurs engagements vraiment bien organisés par nos adversaires et bien contrés par nos alliés.

En fin de compte peu importe qui gagne et qui perd, grand moment de convivialité histoire de boire un coup ensemble et de mettre un visage sur l'hostilité du weekend Very Happy

MERCI A TOUS Very Happy

Les +

-Une gestion impressionnante du scénario.
-Le changement de terrain, c'était juste énorme
-La phase de rens' vraiment intéressante.
-Le nombre de joueurs était correct
-Une bonne écoute de tous les chefs d'équipe entre eux
-Une bonne écoute de tous les joueurs entre eux
-La bonne utilisation des terrains
-Le fait de toujours avoir quelque chose à faire.
-Le verre de l'amitié Wink

Les -

-...
-Utiliser des personnes connaissant déjà le terrain pour aider les diverses équipes à progresser sur les terrains.



Rien de plus à rajouter sur l'op Merci à tous pour votre participation et votre implication.

BIG UP à SIMON et EOS pour l'orga de l'OP Wink
Revenir en haut Aller en bas
Simon

avatar

Messages : 1451
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: OP DRAKKAR I => 17-18/09/2016    Ven 23 Sep - 9:58

Pour revenir sur ce qui était prévu niveau organisation :

PHASE I :

4 groupes pour la milice nordique :
-1 groupe en surveillance de points GPS sensibles (certains étaient à proximité de boites aux lettres mortes, d'autres ne servaient à rien).
-1 groupe en surveillance du mortier à partir de 11h30.
-1 groupe en surveillance du parking intermarche.
-1 groupe en surveillance du parking du terrain de Montbrison.
Ces 4 groupes n'avaient aucune info sur les hostiles ou sur leurs créneaux horaires.

3 groupes contractors :
-Récupération d'une boite aux lettres morte, décodage d'un message
-Rendez-vous avec un informateur sur parking Intermarché sur un horaire défini.
-Récupération d'un mortier, avec l'information qu'il serait surement gardé.
Ces 3 groupes ne se connaissaient pas entre eux, n'avaient aucunes infos.

PHASE II :

4 groupes pour la milice nordique :
-Fusion des groupes de surveillance de la milice pour former une QRF
-Soin des opérateurs en charge de la protection du mortier.
-Recherche du mortier disparu sans aucune indication topo, neutralisation du groupe hostile.

3 groupes contractors :
-Fusion des groupes pour transporter le mortier sur une zone ouverte de leurs choix
-Mise à feu de tirs selon des directions et inclinaisons transmises par SMS par leur contact.
-Protection du mortier

PHASE III :

4 groupes pour la milice nordique :
-Transfert du mortier aux véhicules, mise en place d'un convoi pour porter secours à un groupe allié sur un autre terrain.
-Mise en place du convoi pour monter une FOB sur un croisement donné, choix libre d'itinéraire.
-Montage et défense d'une FOB.

3 groupes contractors :
-Transfert sur un nouveau terrain pour réaliser une embuscade sur un convoi militaire. Aucune information sur l'itinéraire.
-Mise en place d'un binôme sniper pour faire du renseignement sur l'itinéraire et la configuration du convoi, mission facultative d'élimination de deux chefs de groupe (Yana + Mariufle).
-Montage de bivouac avec liberté totale d'implantation.
-Prise de renseignement sur la FOB ennemie.

PHASE IV :

4 groupes pour la milice nordique :
-Assaut d'une colline de nuit pour interrompre une émission GPS hostile.
-Défense et démontage de la FOB le dimanche matin, mise en places de patrouilles libres de leurs itinéraires.
-Mise en place d'un convoi retour

3 groupes contractors :
-Défense d'une colline stratégique
-Élimination du commandement de la FOB
-Harcèlement FOB
-Embuscade sur convoi retour, pas d'information sur itinéraire.

Nous avons donc essayé de placer cette OP dans un cadre laissant une liberté d'action maximale aux participants, en laissant beaucoup de choix sur les lieux et horaires des actions de combat.
Avec EOS nous avons particulièrement apprécié l'autonomie de chaque groupe à tout les niveaux, que ce soit sur le fait de durer avec une météo capricieuse par moment, tout comme dans l'appropriation des ordres de missions.

J'espère une fois de plus que chacun aura pu vivre des moments sympathiques dans cette OP, personnellement j'ai beaucoup aimé les phases de déplacement de convoi, particulièrement intenses et ... olfactives  geek


Pour la prochaine OP, nous retravaillerons notre communication autour du système de soin et du comportement des joueurs OUT. Il est primordial d'arriver à garder les joueurs encore en jeu dans un cadre immersif. Merci pour vos retours à ce sujet.
Très content d'avoir pu échanger à la fin autour d'une verre également  drunken

A très vite pour DRAKKAR II !  jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Eos

avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 22/07/2015
Age : 27
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: OP DRAKKAR I => 17-18/09/2016    Ven 23 Sep - 11:58

+1 mon Simon

jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Asef

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 20
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: OP DRAKKAR I => 17-18/09/2016    Sam 24 Sep - 14:38

Super retex les gars ! sa devais être une sacrer OP !
Revenir en haut Aller en bas
zouz

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 25/11/2014

MessageSujet: Re: OP DRAKKAR I => 17-18/09/2016    Dim 25 Sep - 20:07

ZouZ
Opérateur CTR
 
Samedi 11h non loin de Montbrison.
Nous sommes posés à 800 mètres de notre premier objectif. Nous profitons du moment pour tailler le bout de gras.
11H30 Nous partons  récupérer l’enveloppe nous donnant le lieu et l’heure de notre rencontre avec notre informateur.
C’était « the place to be » le fameux parking d’inter
 
Dès notre départ pour le parking, nous apercevons un SUV noir aux vitres teintées, qui nous attendais …
Je fais signe, dans le rétro, à Soap qui me suit qu’il y a quelque chose de louche.
Mercenary qui se trouvé sur la banquette du kangoo, se coucha pour ne pas être repéré.  
Nous continuons notre route, mine de rien. Apres 1km Soap me fait des appelles de phares. Le SUV nous suivait.
Arrivant dans la zone commercial, Soap fit 2 ou 3 tours de rond point supplémentaire afin de lâcher notre pot de colle du jour.
 
Une foi sur le parking, nous décidons de quadriller la zone. Soap prend l’entrée du parking. Cro, Mercenary et Hitman se charge de la buvette et de l’entrée du magasin, tandis que je prends le fond du parking.
Le SUV est de retour, il ne cesse de changer de place et fini par aller se placer à l’entrée du parking a 20m  de Soap.  
La vitre arrière s’ouvra est laissa passer un appareil photo. Cette foi c’est sur ils sont bien la pour nous.  Pour montré qu’ils avaient été repérer je leurs fit un petit coucou de la main.
 
Pendant ce temps la, dans le café, c’est le bordel. Tiens, un mec en jogging mais avec des lowa au pied, lui avec sa casquette sable, il rentre dans le magasin sans cadie… Tout le monde devient méfiant. Les regards de travers fusent. Nous comprendrons vite que nous n’étions pas seul pour ce rdv.
 
Notre contact arrive tout pétaradant dans son terrible engin. Nous prenons note de sa mission et partons en convoi sur le premier terrain.
 
 
Nous sommes maintenant 11 opérateurs contractors et notre mission consiste à éliminer 4 pax se trouvant dans un camp en pleine foret et de leurs dérober leur mortier afin de procéder à des tires contre l’armée nordiste…
 
Le groupe se divise en 2. Un groupe attaquera par le N-O et le deuxième par l’Ouest. Les 4 pax sont rapidement traités et mortier sous le bras nous partons d’un pas déterminé le placer à l’autre extrémité du terrain.
Les G0109 s’occupent des tires, pendant que nous prenons positions autour du mortier afin de le protéger de toutes ripostes adverse.
Apres 6 ou 8 tire, notre contact nous informe que nous avons touché nos cibles et que nous pouvons nous replier sur nos véhicules.
Cro prend la tete du convoi. Il n’a pas fait 50 m qu’il tombe sur une ligne adverse. Tout le monde se met a terre. Les sulfateuses adverses nous empêchent de lever les têtes.  Les CTR tombes un a un autour de moi, c’est une boucherie.  Je suis a mon tour touché en pleine tete. Fin des opérations
 
De retour aux véhicules nous partons en convoi pour le deuxième terrain.
 
Nous avons comme consigne, de neutraliser un convoi d’équipement militaire.
Pour déterminer le trajet qu’il va empreinter, le binome des Blacksheep  est envoyé en reco.
Nous nous postons sur un carrefour, chacun dans son trou à attendre l’info.  
C’est tombé, le convoi passe par le nord. Et merde pas de bol, nous avions privilégié le sud…
On reprend notre matos, direction le nord. Nous arrivons à un carrefour ou les G0109 sont deja postés. On check rapidement leurs positions et nous décidons de partir devant eux. Nous sommes qu’a 200m de leurs positions que nous entendons le convoi arrivé. Pas le choix il va falloir que l’on se fasse ça ici en toute improvisation.
Les 5 CTR sont réunis dans un rayon de 20m à 10m du chemin dans le sous bois.
Nous voyons passer la tete du convoi et un premier véhicule quand les premiers tires se font écoutés. Les G0109 étaient passés à l’action.  
Manque de bol pour nous quand le convoi c’est arrêté, nous avions placé juste devant nous une belle sulfateuse montée sur le P4. Ca va piquer !!!
Les troupes adverses rentre dans le bois pendant qu’une ligne se forme sur le chemin. Nous ne sommes toujours pas repérés, mais l’ennemie se fait de plus en present et nous encercle maintenant.
Ils sont maintenant à moins de 4m de nos positions. Hitman et Mercenary ouvrent le feu. 2 pax tombe, puis bientôt 5. Ils n’arrivent pas encore à déterminer notre position. Dans le chemin les positions sont figés jusqu'à que l’un d’entre eux nous repère et mette en place un déluge de feu sur nous. Nous tenons tete et donnons de la résistance, mais nous n’étions que 5 et le travail de sape de la sulfateuse et un nombre important d’opérateurs adverse ont ruiné toutes chance de destruction du convoi. Nous tombons un à un. Fin de l’opération
 
Par la suite nous avons consigne de monter un camp et de se faire oublié jusqu'à la prochaine mission. On décida d’aller plein nord et de se poser sur un endroit connu. Il fait nuit, il pleu, le sol est trempé.. Des conditions idéals pour monter un camp. Mais à grands coups de tarp et de baches, , nous voici à l’abris et prêt a profiter pleinement de se temps calme.
 
23H30 une mission tombe. Sécuriser la colline en F42. La milice nordique serait en route pour y placer une balise radio.
Il est 00h15 nous arrivons au pied de la colline. Nous sortons du chemin et nous nous enfonçons dans la foret. La pluie est toujours présente et il fait noir, très noir. Apres une monté un peu casse patte, avec tout ces rochers glissants, nous arrivons au sommet. Chacun s’installe comme il peu, et guette l’arrivée de l’ennemie.  
Personnellement avec cette ambiance sombre et cette pluie qui ne cesse de tomber je n’ai pas arrêté de voir et d’entendre  des trucs. Je n’arrêté pas de psychoter…
Le bruit de la pluie sur le feuillage et les ponchos masque complètement  le déplacement ennemi. C’est alors que 5 pax passa juste à coté de nous. Cro aperçois une silhouette, mais elles est deja à 2m de lui. S’en suit des « t’es mort » au coude a coude et des « toi aussi » en mode réglage de compte autour d’une table de poker.  C’était le bordel !!!  
Afin de privilégier le jeu on décida de se mettre tous DCD. Imaginez la scène, 10 cadavres sur 3m2, empilez dans les rochés.
Le reste des assaillants prennent position sur le sommet et mettent en place leur balise radio. Fin de l’opération
 
Il est 3H00 nous retournons sur notre camp, afin de faire reposer les mécaniques.
 
Il est 6h30, le réveil est difficile. J’ai vraiment pas envi de remettre mon fute tout trempe !!! Heureusement que le café etait chaud (merci a Cro et Soap)
 
07h30 Une nouvelle mission tombe. Nous devons attaquer la FOB adverse, et nous avons jusqu'à 10h30 pour ça.
 
08H00 nous nous mettons en route. L’approche fut longue.  Apres plusieurs contact visuel sur des patrouilles et des changements de caps, pour ne pas les croiser, nous arrivons en visuel de la FOB. Il est deja 10h00…
Nous sommes maintenant à 60m de la FOB. Nous voyons un groupe de 5 pax accoudé au 4x4.  On se dit que c’est le moment, nous lançons l’assaut.  
Des pax tombes, nous ne sommes toujours pas repérés. La relève adverse arrive. Nous continuons a tenir notre ligne de front. Les sulfateuses commencent leur travail de coupeur de tetes, pendant que sur notre amont la G0109 vennée de subir de lourdes pertes.  
Et c’est reparti, nous voilà encerclé. Le déluge de feu reprend. Cela fuse de partout.  Nous sommes pour la plus part blésés. Le seul survivant, Soap, a eu le temps de stabiliser et de soigner Cro avant de tomber à son tour. Cro se retrouve seul et tente un baroude d’honneur.  
Un grand chapeau à Cro qui à bien tenus 10 minutes seul avant de subir sur un assaut de masse. Tout le monde est a terre. Fin de l’opération.
 
Pour la dernière mission nous devions stopper le convoi retour des nordistes. Tout à merdé…
Nous étions planqué en contre bas du chemin afin de laisser passer le convoi pour le prendre a revers. Mais un assaut des G0109  à lieu juste au dessus de nos têtes. Les nordistes cherchant le replis ou cherchant a quadriller plus large, tomba sur nos positions. En infériorité numérique et tres tres mal placé pour subir un assaut, nous fumes tous décimés en une poigné de minutes.
 
Il est 12H30 fin de l’OP DRAKKAR
 
 
 
Point positif :
-       l’organisation
-       La mentalité des joueurs presents
-       Le terrain qui offre une multitude de possibilités
-       L’envie de revenir
 
Point négatif
-       notre manque de chance
-       notre manque d’agressivité
-       Le fait que l’on n’est pas tenu notre langue sur l’action WTF de la colline
-       Le temps donné pour remplir les missions parfois court
-       Une coordination parfois difficile de mettre en place avec les équipes contractors
-       L’équilibre des forces entre les nordistes et les contractors
Revenir en haut Aller en bas
Titou74



Messages : 6
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: Re: OP DRAKKAR I => 17-18/09/2016    Dim 25 Sep - 23:52

Phase 1 : récupération d'infos en civile

Ayant eu un soucis technique de véhicule le samedi matin, notre chef nous a fait sauter la récupération de la lettre. Nous avons RDV directement sur le parking d'intermarché à 12H30. Nous sommes sur place à 12H10 et en profitons pour aller faire un petit tour. On repère plusieurs petits groupes PAX statiques habillé en randonneur, mais ne pouvons savoir si ce sont des PAX alliés ou NMI.

Nous récupérons les infos au milieu du parking durant un regroupement entre notre chef et les 3 chefs d'équipes présents ... pas super discret comme procédure de récupération.

NOTE :
- Différence d'horaire importante entre notre OM et l'heure reçu par SMS pour la récupération de la lettre (OM : 12H30, SMS : entre 11H30 et 11H45). Ces changements se compensent facilement si les distances sont courtes, mais nous venions de Bourg (et pour mon binôme, d'Annecy). Une horaire correcte de l'OM nous aurait permis de compenser notre retard  Wink
- Une attente "statique" sur le parking d'un supermarché (sur lequel quasi personne s'arrête debout sur le parking ou attend dans sa voiture) n'est pas très discret.


Phase 2 : tir de mortier

Nous avons notre première mission grâce aux infos récupérés sur le parking. Je prend la direction du regroupement, étant le seul à connaitre le terrain.
La récupération du mortier se passe relativement bien (malgré le fait qu'on se soit fait repéré de loin). Nous remarquons une fréquence adverse sur une radio sortie : 446.031. Je passerai toute l'OP en écoute sur cette fréquence grâce au double canal.
Nous effectuons notre déplacement vers notre zone de tir et nos tirs sans encombres.
Ayant capté par radio des mouvements de regroupement et de déplacement NMI, nous nous attendons à nous faire engager lors de notre extraction. Ça n'a pas loupé. Mon binôme fermant la marche, nous avons assister à la destruction quasi immédiate de nos alliés sur l'avant (qui était malheureusement un peu trop groupés), et entendons des tirs sur nos arrières (les NMI s'étant scindé en 2 groupes). On ne peut tenir longtemps notre position à 2, et nous faisons sortir.

Nos ordres de missions suivants nous sont remis.

NOTE :
- On a pu voir des lunettes sur le front ...


Phase 3 : guérilla

Nous changeons de terrain, sur lequel nous serons amené à faire des missions de guérilla.

Objectif 1 : renseignement et élimination

Notre 1er objectif est d'informer nos alliés sur le chemin emprunté par le convoi NMI.
Notre 2eme objectif est d'éliminer 2 NMI, dont nous avons les fiches signalétiques.

Le convoi est repéré à environ 19H15, sur le chemin Nord. Nous transmettons à nos alliés cette information, ainsi que la composition (entre 18 et 22 hostiles, 2 véhicules dont 1 transportant des pièces d'artilleries).
La nuit tombante ne nous permet pas d'identifier nos cibles.
Le convoi passé, nous le prenons en chasse et nous tenons informé des actions en cours via le contact radios avec nos alliés et l'écoute radio de la fréquence NMI. Nous avons pu rattrapé le convoi au niveau des zones d'embuscades mais n'avons pas pu engagé, ayant été gêné dans notre approche dans un premier temps par un grillage sur la droite, et dans un second temps par un groupe de personnes fixe non identifié qui discutait, groupe que nous avons considéré comme hostile et que nous avons du approcher et identifié. Ce groupe était en réalité un groupe de PAX mort. Après cela, le convoi était hors d'atteinte.

Objectif 2 - Nuit : confirmer la position de la FOB / embuscade

Nous sommes envoyé en début de nuit confirmé la position de la FOB NMI. Cette dernière est facilement localisée grâces aux nombreuses lumières rouges, et confirmé par les mouvements NMI qui passaient devant ces lumières de manières non régulières. L'infos est transmise.
Après avoir regroupé avec un groupe allié, on nous informe que l'on doit défendre une colline, sur laquelle l'NMI doit se rendre. Mon binome se positionne sur un croisement situé entre la FOB NMI en la colline, chemin que l'NMI pourrait probablement emprunter. 2H d'attente plus tard, nous engageons une colonne NMI qui venait de passer le croisement. N'arrivant pas à nous localiser, l'NMI soigne ses morts et continu son chemin sans nous traiter (?). Nous n'avons pas le temps d'aider nos alliés sur la colline, qui se sont fait rapidement sortir. On s'extrait.

NOTE :
- Dommage que l'on ai pas pu aller attaquer la FOB, alors qu'une 15ène de PAX étaient mobilisés pour la sécurisation de la colline.
- Nous avons appris qu'une procédure inédite existait : le "360 lumières" ;-)

Objectif 3 - repérer et éliminer le commandement NMI

Nous avons jusqu'à 10H30 pour repéré et éliminer le commandement NMI, positionné en statique entre les 2 véhicules.
Nos approches furent difficiles : la non connaissance de la zone, le nombre de PAX NMI et le temps assigné pour cette mission a fait que nous avons été repéré plusieurs fois. Cependant, durant toute cette phase, nous avons capté beaucoup d'informations sur la fréquence NMI, et notamment le fait qu'un convoi de retour devait être lancé afin d'évacuer la FOB.
- 1ere approche : nous détectons tard un chemin sur notre gauche, sur lequel progressait une patrouille de 5 NMI. Etant mal positionné, on se fait repéré.
- 2eme approche : on se déplace plus en sécurité et nous approchons à 5 mètres d'un autre chemin sans le détecter (nous étions dans une légère montée). Forcement, c'est exactement à ce moment qu'une patrouille passe et nous repère. 1 NMI neutralisé sur l'engagement (mais immédiatement soigné ...).
- 3eme approche : même axe que la seconde, mais sans la patrouille. On traverse le chemin sans encombres, et repéront un groupe parlant à haute voix. Nous en déduisons que nous sommes au dessus de la FOB NMI, et que les PAX se pensent en sécurité. Mais ce n'était pas la FOB : c'était une nouvelle fois un groupe de PAX mort qui débriefait l'action qu'ils venaient de faire ... on se rend compte que la FOB se trouve à 200 mètres au Sud.

Étant hors temps, on se replace pour embusquer le convoi sur sa route de retour. Tout le monde se fait sortir, la milice nordique soigne ses blessés et s'extrait avec quasi tout leurs PAX en vie.

FINEX



Retour et avis global

Ce fut pour nous une très bonne OP, qui s'est bien déroulé. Comme je l'ai dit au débriefing, vous êtes peu être débutant en organisation d'OP mais cette OP Drakkar était bien mieux organisé et suivi que 75% des OP dites "MilSim", #RealSim, semi-milsim, milsimement-votre, etc.
Les supports étaient vraiment top (enveloppe kraft, ordres de missions, cartes plastifiées, etc), les contacts avec les orgas et les autres équipes se sont bien passés, et il n'y a pas eu de conflits ou de problèmes qui aurait un peu entaché le WE.

Les plus selon nous :
- Une bonne liberté de mouvement : le QG nous donnait des objectifs, et nous laissait les mains libre pour la mise en œuvre.
- De notre coté, un scénario simple mais efficace : on ne s'y est pas perdu et on savait à tout moment ce qu'on faisait vis à vis du scénario.
- L'utilisation du téléphone comme moyen de contact est assez rare dans les OP MilSim ... mais c'est en fait un très bon outil pour faire passer les informations ou communiquer lorsque les radios ne passent pas. Cela a permis, pour nous, de ne pas avoir de moment de flottement ou d''effet "qu'est ce qu'on fait maintenant ?". Le QG nous tenait informé de nos missions ou de nos temps d'attente.
- Un terrain pas forcement très grand mais qui a été bien utilisé, sans surnombre de joueurs, ce qui permettait de pas avoir de contacts tout les 50 mètres.


Quelques pistes d'améliorations qui pourraient vous intéresser :

- La gestion des morts : c'est très frustrant d'avoir des morts qui parlent, ou qui se regroupe sans que l'on puisse les identifier. Cela à impacter 2 fois nos actions. Un respect plus strict des "morts ne parlent pas", ainsi que la signalisation et le silence des groupe de morts se formant après les périodes d'attentes au sol serait un vrai plus.

- Le système de médic qui n'était pas assez contraignant (ni respecté d'ailleurs), et avantageait les équipes en fort nombre au détriment des petits groupes. Un soin total de 2 minutes sur un PAX mort (stabilisation + soin), qui peut être effectué par le médecin allongé (donc non exposé) ne ralenti pas assez l'équipe ayant des pertes.
Par exemple, l'embuscade de nuit que nous avons effectué sur le groupe se déplaçant vers la colline au niveau du croisement et durant laquelle nous avons éliminer 3 PAX ; mais cela n'a pas empêcher le groupe NMI de s'éloigner en moins de 5 minutes, après avoir soigné ses PAX à terre.
Autre exemple : les 2 embuscades du convoi durant lesquelles les 2 équipes ont toutes deux perdu des PAX, mais qui se sont soldé à chaque fois par une mort de quasi tout les mercenaires et des soins pour la quasi totalité des PAX de la milice Nordique.

- L'OP était très (trop ?) linéaire dans ses phases d'actions. Nous avons remarqué que l'OP était une suite d'actions dans lesquelles tous les PAX étaient engagés. Pour les mercenaires, on pourrait récapituler l'OP comme suit : d'abord l'action du mortier, puis l'attaque du convoi, ensuite de la défense de la colline, suivi de l'attaque de la FOB le dimanche, et enfin une seconde embuscade de convoi. Serte, cette organisation favorise les actions de combats, mais réduit l'immersion car chacun sait ou se trouve l'action. Mettre en place des objectifs différents en parallèle permettrait de rendre l'OP plus "global". Les joueurs ne pourrait prévoir les actions, si oui ou non ils allaient se faire attaquer.
Du coup, durant l'action de nuit, je ne pense pas que les PAX de la milice Nordique resté à la FOB s'attendait à se faire attaquer (au vu des autres retex et du nombre de PAX envoyés sur la colline).
Autre exemple : les zones de vie des mercenaires n'ont jamais été menacé. Et on savait, au vu de l'organisation de l'OP, qu'on ne se ferait pas attaquer. Cela réduit l'attention, l'immersion et les contraintes : on pouvait laisser nos sac sans surveillance.
Nous avons senti et vécu ce "découpage" des actions après notre embuscade sur le carrefour et la fuite de la colonne NMI. On ne penser qu'à une seule chose : attaquer la FOB quasi sans surveillance pour accomplir en parti notre principal mission du week-end : déstabiliser l'adversaire Wink



Voila pour notre story-line et pour nos quelques remarques.
Encore une fois, très content de cette OP, et nous serions heureux de revenir pour la prochaine  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Geg

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 36
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: OP DRAKKAR I => 17-18/09/2016    Lun 26 Sep - 15:21

Groupe KILO LIMA Cedr / Xav / Geg (SUV NOIR !!!! Smile  )
Je ne vais pas refaire tous les débriefings, car ceux des petits camarades au-dessus son déjà très complet, mais je vais me contenter de vous donner le début de mission pour KILO LIMA (Caméléons)

Samedi 9h10 nous arrivons sur zones, nous décidons donc de faire un petit tour de repérage sur les 4 points donnés précédemment par autorité et très rapidement nous nous rendons comptes que la tâche sera ardue tant qu’il y a 4 points plausibles pour des BLM et nous sommes 3 pax et 1 véhicule !
Nous décidons donc d’éliminer un point, de poser 1 pax sur chacun des points restant.

Samedi 11h00 le top en place de toutes les unités est donné nous restons donc sur nos garde en position plus ou moins préparé et très rapidement tout nous semble louche, chaque voiture est suspecte et apporte son lot de questions et de suspicions !

Puis très rapidement Cedr m’avertit qu’un véhicule suspect se dirige sur ma position, il n’en faut pas plus pour que le taux d’adrénaline monte en flèche !!!
Effectivement moins d’une minutes après signal le véhicule arrive sur ma position, il se gare, en sort 2 gars (louche pour le coup !!!!) un qui semble faire une surveillance à 380 et l’autre pendant ce temps sort de son coffre une pochette qui doit surement contenir un VIOLON !!!.
Je les mitraille de photos !! Et garde la position.
Pendant ce temps Cedr rejoint ma position pour que nous soyons prêts à les suivre en filature ! Bingo à peine Cedr dans la voiture que les 2 pax reviennent les mains vides !!!!! Montent dans leur véhicule et démarre en trombe !!!! IL EN FAUT PAS PLUS POUR QU’ON LES PRENNE EN FILATURE !!!
Et là mes amis !!!!! C’est TOOOOOP ça fais des années que nous rêvions de faire ça et là ça se produit !

Bon on calme les esprits et nous suivons la voiture tout en rendant compte à autorité à qui nous donnons tout le CV de ce véhicule !!!!!
Pour que 10 min après filature le couperet tombe : Ce véhicule ne fait aucunement partie du dispositif !!!!


« ET OUI VOUS VENEZ DE LIRE TOUT CA POUR CA !!! »


Mais il était important de vous donner la température de notre état d’esprit !!!!! Wink
En retournant tout penaud sur nos points de CHOUF!, en se disant que du coup on avait surement tout loupé,MAIS !!!! XAV, nous signal du mouvement sur sa zone et nous signale une BLM relevé !!! YEAHHHHHHH !!! au moins ça de pris !
Tout n’est pas perdu et puis heureusement qu’on a un vieux avec nous pour « ASSURER !!! »

On décide dans tous les cas de le laisser sur zone pour reprendre notre positions… sur le bord de la route…

Il n’a pas fallu longtemps pour que notre moral remonte quand nous aperçûmes (fouaaaa j’ai trouvé ou le placer celui la… ) bref… nous voyons deux joyeux BARBUS au volant d’une belle Volvo, alors après les différentes questions que tout le monde se pose genre, il l’on piq…. Ou… à qui… ?!?!?!, Bref ça nous semble très louche surtout que pas de bol on est vraiment devant eux !!!!

J’ai beau faire semblant d’être au téléphone rien n’y fait il nous regarde et se poses des questions…
Pendant ce temps Cedr, à l'arrière du SUV toutes vitre tintées les bombardes de photos !!!!
Notre dossier est prêts !
Une autre voiture les suis, un kangoo gris, en tout nous comptons 4 pax (2 dans chaque voiture).
Nous les prenons en filature comme si nous venions d’apercevoir Jessica Alba en string et top less dans un bois isolé !!!!  
Nous rendons compte à autorité, qui nous confirme qu'il s'agit bien des objectifs, on était prêt à faire peter le champagne !!!
Et c’est reparti pour une filature mouvementé, ou nous essayons de garder autant notre calme que nos distances, même si nous savons que notre précédente rencontre ne nous féliciterait pas la tâche.
Nous les suivons jusqu’au parking d’INTERMACHER ou nous retrouvons rapidement la Kangoo garé à 20m de l’entrée en positions de départ rapide et plus loin sur le parking notre belle VOLVO !
Bon vous connaissez la suite à savoir comment se faire repérer en filature en moins de 2 leçons…
Mais notre missions était de surveiller 4 points données le tout avec 3 pax et 1 Véhicule autant dire que nous rentrons heureux et surtout pas bredouille Wink

Pour la suite tout a été plus ou moins dis mais voici les points positifs et ceux à peaufiner :
Points à peaufiner :
- Un fil conducteur à resserrer, c’est clair que c’est facile à dire, mais il est vrai que nous avions un super entré en matière avec cette récupération d’info civile ! mais nous ne savons toujours pas à quoi cela a pu servir, c’est dommage même si ça n’enlève rien au PU***** de pied qu’on a pris Wink
- Des phases un peu floue entre les touches des joueurs et leurs remise en jeux… rien de méchant mais la nuit sur une bute ça fou un sacré boxon ! Wink
Points positif :
- Des joueurs au top ! C’est vrai que quand il y à la quantité accompagné de la qualité c’est que du bonheur Wink
- Un fair-play top !
- Une immersion géniale
- Une organisation bien ficelée
- Des terrains qu’on redécouvres (pour ma part Wink ) toujours aussi bons

Les points d’améliorations intéressant :
Je rejoins TITOU74 qui parle d’action linéaire, et la visions qu’il décrit me semble une bonne ligne à suivre pour donner une dimension ou finalement tout ne se déroule pas comme un scénario écrit, ou les participants apportes leurs propres modifications au déroulé de l’histoire ce qui donnerais aussi bien des mauvaises comme de très bonne modifications au déroulé de l’OP …. De plus donnerais tout de suite une bonne suite pour l’OP future, un peu comme quand on voit un super film et on peu en conclure la suite naturel.

En tout cas nous avons tous 3 passés un super Week end en votre compagnie, à refaire très rapidement !
Merci à Simon & Eos pour votre organisation au top, et merci à tous pour votre implication… Smile

Geg
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OP DRAKKAR I => 17-18/09/2016    

Revenir en haut Aller en bas
 
OP DRAKKAR I => 17-18/09/2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Drakkar 2015-2016
» Drakkar 2015-2016
» Le Drakkar de Baie-Comeau 2016-2017
» Le Drakkar de Baie-Comeau 2016-2017
» 2016 - [Lada] Berline [Projet C]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jok'Air - Equipe de simulation militaire dans la Loire :: Planning :: Débriefing-
Sauter vers: