Partagez | 
 

 Challenges Commando d'Elite ASP 15-16 Juin 2018

Aller en bas 
AuteurMessage
Asef

avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 21
Localisation : Lyon

MessageSujet: Challenges Commando d'Elite ASP 15-16 Juin 2018   Lun 18 Juin - 12:59

Bon petit rétex de ce CCE , auquel j'ai participé avec Nosliw.

Pour commencer le background , je vous laisse consulter ce document :

https://drive.google.com/open?id=0B_wgEdRf9WihcUhEdnVCakhzVHJ4NmpjbnhmYXNZMTVzYnI0

Vendredi 15 juin, après 4 h 30 de route nous arrivons vers 20 h 30 sur la Verdière , nous décidons de nous poser à 3 km de notre point de rdv , pour nous équiper et faire un dernier point. Une fois équiper nous partons en direction de notre point de rdv où nous devions retrouver notre indique caché sous une bâche à l’arrière d'un pick up .






Arrivé sur notre point de rdv ( pour 21h nous décidons de laisser la voiture au début du chemin et de finir les quelques mètres à pied, nous laissons tout documents sensibles dans le véhicule et partons en " touriste " Pa en poche. Nous retrouvons sur place pas un mais plusieurs hommes, après un rapide échange nous retrouvons donc notre indique qui devra nous emmener à notre point d'insertion, et le groupe auquel nous sommes rattachés Kilo Zéro.

Une petite conversation plus tard pour ce mettre d'accord sur nos façons d'agir sur la première action et nous coordonner sur les fréquences que j'ai préparées pour nous et nous voilà déjà en train de finir de nous équiper, mon binôme en profite pour végétaliser sa ghille. 21 h 40 nous partons avec notre indique en pick up pour atteindre notre point d'insertion.



Une fois droper et l'indique partis nous précipitons dans le premier chemin pour nous mettre à l'abri et faire notre premier point topo.
5 minutes plus tard nous partons donc pour CP1 pour une mise en place terminer pour avant 23 h, heure à la quelle les pax ennemies installeront leurs check point et contrôleront les allers et venues .



Nous arrivons vers 22 h 20 , la zone est calme on fais un rapide repérage quand tout à coup venant du nord deux Vl en approche rapide en direction du sud, boule de ninja on disparait dans les kékés une fois le calme revenu nous revenons en arrière et on drop les sacs environ 200m au nord de CP1, marquons le point sur le gps et nous postons en attente avec un visuel sur CP1.

Vers 23h un vl arrive 4 paxs, 2 descendes et mette en place le check point le vl répare avec les deux autres paxs. Commence une observation, je décide d'envoyer mon sniper en observation au plus près du check point il partira en rens 30 minutes puis il reviendra me chercher, nous essayons de retourner tous les deux au plus prêt de CP1 en attendant l’assaut de kilo zéro ,mais la positon n'étant pas idéal nous décidons de nous replier pour essayer de venir par l'autre côté de la route, lors de notre replis Kilo zéro débarque, échange deux mots et traite les deux paxs de façon expéditive nous venons de rater la première action  lol!

Le calme revenu sur la zone, nous allons à la rencontre de Kilo zéro, nous recevons les coordonnées d'un parachutage d'armement, notre objectif est d'aller sur zone, posé si possible une balise GPS sur l'objectif afin que nous puissions identifier les sites de caches d’arme d’AQPA et éventuellement remonter jusqu’à ACE, puis d'observer et de rendre compte de la situation. Nous repartons donc en direction de notre obj.



Arrivé sur zone nous posons les sacs et débutons à chercher le parachutage quand tous à coup un vl débarque vas à l'autre bout du " champ "  deux paxs descende , nous progressent alors de nuit à travers le champ passant de cailloux en buissons etc .... arrivé à une 30 de mètres sans être repéré, je les voit embarqué nos caisses je décide alors d'ouvrir le feu pour les obliger à les lâcher et aller se mettre à couvert ce qui m'aurait permis avec l'appui de mon sniper, allé poser ma balise et nous replier par la suite, à peine j'ai commencé à tirer ma réplique à une panne je me jette à terre et tente de règle le soucis trop tard les paxs sont en alerte, quand tout à coup venu de nulle part deux Vl arrive à leurs tours dans le champ et viennent vers nous avec les phares allumés ... super je me retrouve au milieu de cette merde sans réplique ... Je décide de me fair oublier , 8 paxs son présent il descende puis des échange verbale soutenu de nom d'oiseau s’échange entre eux et les deux paxs qui récupéraient les caisses, durant cette échange certains on donnés des coups de lampe dans le champ provoquant un énorme reflet dans la lunette de mon sniper , à peine il eu le temps de le voir que mon tp lui mais une bille, premier homme à terre la panique s'installe, la tension monte, un pack à été passer entre les premiers paxs qui récupéraient les caisses, ils on négocient leurs vies contre les caisses il seront vite déçus et ce ferons traité durant leurs départs. L'attention reviens donc sur nous mon tente un tir puis un autre il est découvert il doit s'enfuir ! la fuite fut rude ,mais il est en vie ( un talon de crosse en moins, un couteau perdu et des lunettes de protection cassées). Les derniers paxs sur zone décide alors d'aller récupérer les caisses je suis à une 20 de mètres coucher a moitié en train de fusionner avec un buisson, j'ai réussi à me faire oublier l'adrénaline est au max !!! mais alors qu'ils on fais rapprocher un vl pour charger les caisses un reflet ce fait sur mon holo je suis découvert par un pax et traité... . Nous restons donc sur zone attendons le départ des paxs puis j'annonce un Babylon à l'orga pour nous .

Nous rendons compte de nos différent problèmes ( Lunette et réplique ) tous ont été réglés !!! Mon binôme a eu une nouvelle paire et en plus de me promettre une réplique pour le lendemain il ont même réussi à me trouvé une MP5 sd6 pour que je puisse utiliser mes chargeurs !! ( orga au top !! )  Very Happy  Very Happy  

Une fois le jeu repris, l'orga nous drop en véhicule a environ 1 km de notre obj afin de rattraper le temps perdu.

Une fois dropé pas le temps de taillé la bavette avec l'orga, on enregistre ce point de drop comme lieu de rdv pour le lendemain pour obtenir une réplique de rechange.

Dans les kékés on ouvre le papier qui était avec la balise GPS, on obtient donc les coordonnées d'une des caches d'armes, rapide point topo 1km de notre objectif, il est 2 h 30 du matin, on sait que d'après notre indique les caches d'armes ne sont pas gardées et sans grand risque de passages durant les nuits, ont décident donc de se mettre en route, arrivé sur les 200 derniers mètres, prudence est de mise pas le moment de nous endormir malgré l'horaire, on arrive sur les coordonnées indiquées, rien en visuel ! Débute une longue recherche ! Après un moment ouf je trouve un ensemble de ruine complètement perdu dans la végétation, aucun chemin pour y accéder et je ne les avais pas aperçus sur la carte .. (surement fatigué et avec un relâchement d'attention je suis passé à côté...



Une fois sur place notre mission est de faire du renseignement, je pénètre doucement dans la ruine à la recherche d'un éventuel fil piège ou tous autre dispositif de piégeage rien en vue, je commence à tout photographier sous tous les angles et plusieurs fois (matériel, cartes, photos, roquettes) j'en profite pour remplir ma mission où nous avons fait échec dans le champ, je prends une des roquettes l'ouvre en deux, cache ma balise GPS à l'intérieur la cale avec des herbes pour pas quelle face du bruit si la roquette serait amenée à être manipuler et referme le tout avant de partir !!














Nous voulions transmettre toutes nos informations à Kilo Zéro et Dad rien à faire pas de réseau gsm et encore moins radio, nous décidons de rejoindre une zone légèrement déboiser, montons le camp remettons en condition le matos et l'armement et dormons sans même prendre un repas il est 4 h 10.

Réveille à 9 h 30 nous repartons un peu en amont du lieu de rdv convenue la veille, on s'enfonce dans la verte, rapide petit déj et retour du réseau, on en profite pour envoyer tout le renseignement qu'on a fait la veille, on reçoit de nouvelles coordonnées d'une cache à aller fouiller, check topo et en avant!

Arrivé à environ 800m de notre objectif et au croisement d'un chemin un pick-up débarque, boule de ninja on ce jette dans les buissons, j'allais m'engager sur le croisement je me retrouve à un mètre de lui coucher au sol, il ralenti pour prendre son virage les quatre paxs à bord ne mon pas repéré, mais perso j'ai bien eu le temps de jeter un coup d'oeil (merci ma ghillie ! ).

On reprend la direction de notre objectif, on drope les sacs à 400 mètres, on marque le point gps et débute une phase d'approche.

Au milieu de notre progression on entend un véhicule revenir par le chemin sur lequel nous étions, remontés suite à l'échec d'hier, je décide sur le moment d'intercepté le véhicule c'était maintenant ou jamais nous étions dans un couloir végétale il ne pouvait pas s'enfuir !! (Au début de l'op nous avons été mis au courant qu'une maj des règles ACP était appliqué pour ce CCE, un véhicule pouvait être stoppé s'il était braqué, il n'était pas nécessaire d'avoir un 40mm, grenade a main ou mine).

Je dis à mon sniper de ce posté dans les buissons 10 mètres devant moi je me place donc à mon tour dans les buissons, le véhicule arrive je surgis à environ six mètres de lui je braque le conducteur il se stop ! Mon sniper sort a sont tour et check l'arrière Pa en main, je fais lever les mains aux occupants du véhicule, je fais sortir le conducteur et le passage avant, pas envie de prendre de risque n'y de mener une extraction de prisonnier, je les fais mettre sur le côté et donne l'ordre de les exécutés.

Nous passons donc aux passages arrière ouverture de porte un seul des deux descend l'autre refuse, pas de soucis il sera traité dans le véhicule.

Arrive le moment le plus ambigu de l'op notre dernier pax en vie à un air familier avant de continuer je demande à mon sniper de checker notre dossier ops et de confirmer sa présence dedans ou non, mon sniper avais un énorme doute avec notre indique et m'appelle donc, commence un léger interrogatoire du pax sans grande conviction de ma part sur son identité, après quelques tentatives de corruptions plus tard je donne l'ordre à mon sniper de l'exécuter aussi.

Commence alors la phase de renseignement, photos des pax traités, de l'armement de leur unique radio et de ces fréquences, de leur véhicule et de sa cargaison !! l'armement de la veille que je soupçonne était en train de se faire dispatcher sur les différentes caches d'armes, j'y retrouve ma roquette avec ma balise je ne dis rien et la laisse en place, 10 minutes se sont écoulés depuis l'interception du véhicule nous décidons de décoller pour réduire au minimum les chances que des renforts ennemies arrivent.














De retour au sac nous débattons sur notre dernière exécution, nous demanderons plus tard à DAD, pour le moment nous, nous éloignions de la zone et retournons vers notre point de rdv pris la veille.

Arrivé sur le point de rdv, nous décidons de nous poster environ 100m plus au nord nous profitons de ce petit moment de répit pour prendre un petit-déjeuner sur le pouce.

Suite à ça, arrive Dad nous allons à sa rencontre et débattons sur le dernier pax en vie que j'ai fait exécuter et la OUF !! Nous avons abattu le chef de la sécurité de notre cible principale voilà une bonne chose de faite.

Nous prenons connaissance des coordonnées Utm de notre prochain objectif Dad me remet une réplique fonctionnelle (De plus, un MP5-SD6 afin que je puisse utiliser mes propres chargeurs orga au top!).

Nous retournons au sac à plions bagages en direction de notre objectif à environ deux km.

Arrivé sur place on nous demande une reconnaissance de la zone (le renseignement à connaissance qu'un otage sera amené sur zone la décision a été prise d'agir afin de le libérer à ce moment-là.) nous partons plein azimut, arrivons sur notre objectif par un chemin improbable, débute alors la reconnaissance de la zone et d'une petite cabane présente une fois terminé nous allons nous enterrer à une centaine de mètres et attendons les instructions de Dad.
Début une longue attente trois heures environ. D'un coup les ordres tombent à la radio nous devons retourner sur la zone et nous préparer à recevoir une équipe d'intervention qui vient en renforts pour libérer l'otage.

Suite à ça nous prenons contact avec la fameuse équipe ( 5 pax ) nous décidons d'une stratégie et nous postons dans les environs en attendant l'arrivée de l'otage.

Après un quart d'heure d'attente, un bruit des bruits de moteurs viennent casser le calme ambiant, deux pick-up arrive sur zone font un bref tour et puis s'arrête. Des pax lourdement armés descendent et font également une brève inspection de la zone avant de faire descendre un homme en tenu de prisonnier orange à son tour,( notre otage est identifié à la radio l'assaut peu commencé.

Les tirs commencent a fusé de tous les côtés mon sniper profite du va-carne pour éliminer plusieurs pax le feu commence à réduire et l'ensemble de nos forces commence à avancer je décide de bouger avec eux en direction de la cabane repérée auparavant.

Lors de mon mouvement j'aperçois l'otage s'enfuir en courant un pax allié et mon sniper part à ces trousses et le rattrape bien s'en mal dans les kékés.

Pour ma part une fois arrivé sur la cabane je traite un pax lorsques que tir se font entendre je prens deux billes en plein torse dans mes plaques balistiques je m'écroule au sol alors que j'allais me relever pour me mettre à l'abri afin de continuer le combat un pax ennemi sort de nulle part et me traite au sol finex pour moi.

la fin d'action a été donné environ 10 minutes plus tard, plus grand monde en vie l'otage libéré et rattrapé les orgas en connaissance de la météo font un finex d'op vers 18h.

Une ex-filtration s'organise et vers un camp déjà monter nous retrouvons le peu de pax présent (ou restant) buvons une bière mangeons des chips en écoutant les péripéties de chacun durant cette op, puis viens le tour d'un sympathique barbecue en compagnie des derniers présents.

FIN D'OP.

les + :

- Orga au top Very Happy Very Happy

- Des moyens techniques conséquent (véhicules, armement, dossier ops.. tout ce qu'il faut pour approfondir l'immersion et ce régalé)

- Terrain agréable

Les - :

- Communication difficile (radio ou portable) donc quand l'on dépend d'un commandement et qu'on ne reçoit pas d'instruction on reste bloqué.

- peu de participants (dommage pour les désistements)

- Une op annoncée plus dure physiquement (des objectifs trop rapprochés un superbe terrain pas assez exploité)

- un jour et demi de jeu au lieu de deux et demi.

Asef
Revenir en haut Aller en bas
 
Challenges Commando d'Elite ASP 15-16 Juin 2018
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 161-10 juin 2018
» Chauvigny (86) 18 juin 2018
» BRM 600 RENNES BREST RENNES 9 ET 10 JUIN 2018
» STELVIO juin 2018
» Triathlon des Lacs - Troyes - le 3 juin 2018

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jok'Air - Equipe de simulation militaire dans la Loire :: Planning :: Débriefing-
Sauter vers: